Assurance crédit immobilier, ce que dit la loi

Contrairement à ce que l’on pense, l’assurance d’un crédit immobilier n’est pas une obligation. Toutefois, certains organismes de crédit en font expressément la demande afin de se prémunir contre un non-paiement.

C’est notamment le cas dans des situations bien particulières comme des individus souffrant ou ayant connu de graves et sérieux problèmes de santé.

Questionnaire médical

Lors de votre demande de crédit, l’assureur vous demande toujours de remplir au préalable un questionnaire médical.

Vous avez alors à charge de le remplir sans omettre d’informations importantes sur votre santé, ni de mentir sur des faits.

C’est sur ce document que l’organisme d’assurance se base pour vous accorder ou non un crédit, définir le montant mensuel du remboursement et la durée de votre emprunt.

Dans le cas des personnes ayant souffert de problèmes de santé sérieux, elles sont alors désignées comme présentant des risques dits aggravés.

On va alors leur demander de contracter une assurance crédit immobilier très complète. Certaines conventions, comme la convention Aeras les protège toutefois avec un droit à l’oubli dans certains cas bien précis.

Cela permet d’éviter la discrimination à l’encontre des anciens malades. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : http://www.assurancecreditimmobilier.eu